popup vpn rempart

À l’heure des grandes manœuvres lancées par les états un peu partout dans le monde, la question de savoir si notre droit à utiliser internet de manière privée, se pose plus que jamais.

Ce n’est pas la première action visant à suivre le moindre de nos faits et gestes sur internet, des alliances ont été forgées il y a déjà bien des années. Tout a commencé avec le traité UKUSA dans les années 40 entre les États-Unis et le Royaume-Uni afin d’échanger plus facilement des informations, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande adhérèrent au traité pour constituer les 5 yeux !

La naissance de cette coalition devint petit à petit les 9 puis les 14 yeux, bien que dans les faits d’autres pays comme Israël collaborent très largement aux collectes de données privées sans toutefois être membre de la coalition.

Dans les années 90, la découverte de ce système étatisé de surveillance connu sous le nom d’ECHELON avait provoqué un scandale, qui comme d’habitude fut très vite enterré par les états pour disparaitre totalement de la scène médiatique.

Un système de renseignement totalement externalisé !

Dans certains pays comme les États-Unis, la législation interdisant l’espionnage de ses propres citoyens, des agences de renseignement comme la NSA ont imaginé ces alliances pour permettre aux autres pays de la coalition, de faire ce qu’elle-même ne pouvait pas faire : espionner ses propres citoyens en toute impunité.

Avec le temps, les alliances se sont étendues de 5 à 9 pour en arriver aujourd’hui à 14 pays qui exercent une surveillance systématique de leurs citoyens aux rangs des quels vous retrouvez les 5 yeux, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Les quatre membres supplémentaires forgent l’alliance des 9 yeux : la France, les Pays-Bas, le Danemark ainsi que la Norvège. Les 14 yeux accueillant L’Allemagne, la Suède, l’Italie, la Belgique et enfin l’Espagne.

La question n’est donc pas de savoir si nos vies sont sous surveillance, elles le sont depuis déjà bien des années, mais comment nous assurer un minimum de droit à notre vie privée.

Qu’est-ce qu’un VPN (virtual private network) et comment fonctionne-t-il ?

Derrière cet acronyme se cachent une technologie et un mode de sécurisation des données et de votre identité. Le VPN est un Réseau Privé Virtuel, votre connexion est cryptée de point en point, cela permet une sécurisation totale de vos données qui ne peuvent pas être interceptées. Le VPN vous permet de vous connecter derrière une adresse IP distante, vous permettant de protéger votre adresse physique.

ilustration vpn

En navigant sur internet, les sites internet que vous visitez, les moteurs de recherche que vous utilisez vous identifient grâce à votre adresse IP, au moyen de cette dernière il est très simple de connaitre votre adresse physique et donc votre localisation.

Contrairement aux idées couramment reçues, l’anonymat n’est pas la règle de l’internet, que vous soyez sur un site internet d’information, sur Twitter ou sur Facebook pour ne citer qu’eux. Non seulement vous n’êtes pas anonyme, mais vous êtes également bien souvent géolocalisable quasiment en temps réel sans en avoir conscience.

Grace au VPN, il vous est possible de vous connecter à internet depuis un bon nombre de pays, tout en étant en réalité en France ou ailleurs, et ainsi profiter des avantages ou des services liés au pays de connexion. Par exemple certains pays ne vous autorisent pas à regarder certaines chaines de télévision, grâce au VPN vous pouvez visualiser votre programme préféré où que vous soyez en faisant croire au serveur que vous êtes dans le pays en question.

Le VPN vous garantit une véritable vie privée, vous protégeant du piratage et de la surveillance étatique ou commerciale qui aujourd’hui se repend dans le monde entier.