popup datacenntersLes DataCenters comment s’y retrouver pour choisir un hébergeur de données !

Vous devez choisir un hébergement pour votre projet web, cloud ou encore vos sauvegardes, ou vous désirez tout simplement passer à la vitesse supérieure ! Alors nous allons essayer de vous guider à travers la jungle des offres d’hébergement de données …
Les Datacenters sont notés par tier ?!
Pour mieux comprendre les différences entre toutes les solutions d’hébergement vous devez savoir que les Datacenters fond l’objet d’une classification « qualité » Tier 1, 2, 3 ou 4 qui reflète le niveau de services mis en œuvre pour assurer la sécurité physique de vos données !

Qui est derrière cet indicateur de qualité ?

Uptime Institute est un consortium d'entreprises créé en 1993 dont l'objectif est de maximiser l'efficacité des centres de traitement de données.
Uptime Institute est connu en particulier pour avoir défini la notion de « Tier » pour les centres de données, largement adopté dans le monde.
Uptime Institute a été racheté par The 451 Group (un des concurrents du Gartner) en 2009.
La classification comporte les niveaux Tier I, Tier II, Tier III et Tier IV. Un centre de données doit être certifié par l’Uptime Institute pour revendiquer un niveau de Tier, la classification d’un site est fixée par son sous-système de plus bas niveau.
Les notions intermédiaires de type Tier III+ n’existent pas, bien qu'elles soient parfois mentionnées pour désigner une conformité incomplète au niveau supérieur.
"source Wikipedia"

Les différents niveaux de qualité sont définis ainsi :

Le niveau Tier I

Les datacenters classés Tier I sont tenus de posséder au minimum une salle informatique dédiée, un groupe électrogène disposant d'une autonomie de 12 heures ainsi que d'un onduleur, il ne bénéficie d'aucune redondance.
Leur disponibilité est inférieure à un datacenter de tier II, de plus les maintenances nécessitant un arrêt complet des infrastructures occasionnent des interruptions de service pouvant atteindre 30 heures par an.

Le niveau Tier II

Est caractérisé par la redondance de sa production (capacité N+R). L’ensemble des composants dispose de redondance : Groupes électrogènes, cuves à fioul, onduleurs, production de froids (groupes froids, pompes, unités de froid en salles, … Les distributions électricité et froid n’ont pas besoin d’être redondées.
Un centre de données Tier II nécessite au moins un arrêt annuel pour maintenance. Certaines maintenances et pannes génèrent un arrêt du site, notamment sur les circuits de distribution. La disponibilité offerte est de 99,75 % et il faut prévoir jusqu’à 22 heures d’interruption par an.

Le niveau Tier III

La classification Tier III est accordée à un data center ayant plusieurs circuits d’alimentation en électricité et distribution de refroidissement, la disponibilité offerte doit s’élever à 99,98% avec une interruption limitée à un peu plus d’une heure et demie chaque année.
La redondance offerte s’élève à N+1. En conséquence, cette redondance n’est ni intégrale ni entièrement distincte. Il en résulte que l’absence totale d’incidents sérieux sur les éléments constituant l’infrastructure n’est pas totalement garantie.

Le niveau Tier IV

Cette classification qui correspond au meilleur niveau de garantie d’un data center n’est accordée que si le datacenter a plusieurs circuits assurant l’alimentation en électricité et la distribution du refroidissement.
La redondance doit atteindre 2N+1 et l’interruption annuelle ne doit pas dépasser 48 minutes.
Les clients qui choisissent un data center ayant ce niveau bénéficient donc d’une garantie totale pour la protection de leurs données.
De plus, les serveurs stockés dans un datacenter ayant le niveau Tier IV bénéficient d’un bloc d’alimentation doublé, de la disponibilité de deux processeurs et de la possibilité d’un changement de disque en Hot Swap « Échange à chaud », ce qui permet aux équipes techniques de remplacer un composant défaillant sans qu’il soit nécessaire d’interrompre la disponibilité du serveur concerné.
Le niveau de classification déterminera votre choix !
Vous l’aurez donc compris toute entreprise qui doit externaliser le stockage de ses données ou héberger un site internet sur des serveurs informatiques externalisés, doit choisir un prestataire ayant un niveau de qualification selon les Tier, adapté aux conditions exigées par le contenu de ces données.
Il apparait donc que la nécessité d’exigence doit être proportionnelle à l’importance des données stockées, le choix d’un data center ayant le niveau Tier IV est indispensable si vos données sont vitales pour votre infrastructure, vous ne pouvez pas prendre le risque de voir ces données effacées à cause d’une panne d’électricité ou d’une défaillance d’un contrôle de température défaillant ou tout autre problème relevant de la qualité de l’infrastructure du datacenter.
A l’inverse un datacenter ayant une classification inférieure peut être choisi si votre entreprise peut supporter sans dommage la détérioration ou la perte de tout ou partie des données hébergées.
« Cet article à été réalisé en utilisant des sources des sites : eds.fr et Wikipédia »